Presse

Vie Jeune ou la Non-obsolescence programmée

Force est de constater que le cycle de vie de tout produit est de plus en plus court, du réfrigérateur au dernier modèle de téléphone. L’obsolescence programmée est devenue pratique courante intégrée dans la conception de tout nouveau bien de consommation. Un fournisseur de téléphone bien connu vient même de communiquer sur la durée de vie calculée et limitée de ses nouveaux téléphones : 3 ans !

 

Cette tendance, au-delà des biens de consommation, s’empare aussi des services ; on voit ainsi se développer des « boites cadeaux » dont le modèle économique repose pour l’essentiel sur une péremption au bout d’un an !

 

L’esprit « des résidences VieJeune » se fonde sur l’approche inverse : la non-obsolescence programmée.

 

  • Les seniors souvent esseulés qui choisissent nos résidences y trouvent des activités qui vont

 les redynamiser et leur permettre de retisser un lien social. Si l’emplacement d’une résidence, en coeur de ville et à proximité directe des services est importante, la richesse des services et la qualité des activités proposées le sont tout autant. Comme le déclarait l’ancienne ministre Michèle Delaunay, les résidences services seniors sont un des meilleurs moyens de différer la dépendance.

 

Nous mettons tout en oeuvre pour que vos séjours y soient le plus long possible.

 

  • Dans cet esprit, le montage économique et financier de nos résidences séniors s’organise

 avec des investisseurs institutionnels responsables et soucieux de l’évolution de leur patrimoine. Avec nous comme gestionnaire ils adaptent leur actif aux besoins de nos résidents. Contrairement à beaucoup de copropriétés mal entretenues, nos résidences ne se dégradent pas. Les nouvelles technologies de communications et de domotique de plus en plus nombreuses y sont déployées, comme tout ce qui peut concourir au bien être des séniors.

 

Nos résidences sont conçues pour évoluer et durer le plus longtemps possible.

 

  • Pour les résidents qui le souhaitent, nous proposons une approche originale de gestion de

 leurs biens, afin de financer leur séjour grâce à ce patrimoine plutôt qu’avec leur retraite. Cette approche est respectueuse de ce patrimoine, réversible et surtout durable. Ce mécanisme une fois en place peut durer très longtemps.

 

La non-obsolescence programmée de nos résidences défie le temps qui passe.

 

Ainsi la convergence des intérêts du senior, du gestionnaire que nous sommes, et du propriétaire institutionnel est plus qu’une opportunité court terme. C’est bien un alignement d’intérêt dans la durée, qui garantit par construction ou programmation, la non-obsolescence ; ou devrait on dire l’obsolescence déprogrammée.